samedi 18 juillet 2009

In my room


Voilà où j'écris en ce moment. Une chambre
Quand je travaille, j'aime bien avoir de la lumière et la fenêtre ouverte. La vie est au-dehors alors je la laisse entrer, qu'elle glisse et se pose sur mes pages. Et je cours après le soleil, quitte à changer de pièce en cours de journée.
Un vrai luxe.
Sur le fauteuil, deux lectures en cours : "Jonathan Strange & Mr Norrell". Un chef d'oeuvre un peu ennuyeux - oui, ça existe. Et "The Writer's Journey" , un manuel d'écriture dont je parle dans une note précédente. Un livre rassurant comme un conseil que susurre un aîné avant d'entrer dans l'arène.
Il n'est jamais très loin de moi.
La vue depuis la fenêtre

7 commentaires:

Fabien Herisson a dit…

Si je comprends bien, tu dois pas beaucoup écrire en ce moment. Tu dois passer ton temps à courir après le soleil. Si jamais tu l'attrapes, gardes-en un morceau pour bibi. Je commence à avoir froid ;-)

Erik Wietzel a dit…

Tu as tout compris ;-)
Je me balade à travers toute la maison, le portable en main. Entre deux sessions de café au micro-ondes et de crackers japonais.
Mais elle avance tout de même, l'écriture.

Fabien Herisson a dit…

Des crackers japonais ??
Honte à toi. Alors que la Bretagne a l'extrême honneur de produire ces fameux craquelins, excellent avec du beurre salé et trempés dans le café chaud...

Sophie a dit…

Des infidélités aux Bretzels? Est ce que la cure de désintoxication aurait marché?

Elodie a dit…

Ah ben ça me rassure pour Jonathan Strange & M. Norrel, mon avis est assez semblable et au final je reste mitigée

Erik Wietzel a dit…

@Elodie : j'attends encore un peu pour un avis final : je ne suis pas encore au bout.

Erik Wietzel a dit…

@Fabien : oui, des crackers. Et pas fan de craquelins. je suis plein de défauts, tu sais ;-)