mercredi 24 mars 2010

Carson City


Depuis un peu plus d'un an, un mal terrible s'est emparé de moi.
Le genre dégénératif.
Qui grignote les années, retour en arrière, régression, blablabla. Vous voyez où je veux en venir ?

Au jeu de société. *

Pas le Trivial Poursuite (un jeu de société, ça ? Ou un concours de culture générale ?). Ni le Monopoly. Oubliez le Cluedo, le Puissance 4. Cranium ? Que nenni.


Mon truc il prend un peu les neurones en étau. Ca fait du bien par là où ça fait mal, si vous voulez. Et vice-versa, sinon où serait l'intérêt ?
En ce moment, mes amis et moi on joue à Carson City. Un jeu de placement. On construit la ville, un bâtiment après l'autre. Et quand on est plusieurs à guigner le même terrain, ça défouraille. "Hands up you bastard !..."
Vous voyez le genre. Bon, je simplifie, je simplifie drôlement, même.
En plus, ce jeu il est vraiment beau. Je le mettrais bien en poster sur mon mur, c'est dire.
Tout ça va mal finir...


*Et comme d'habitude, je ne me contente pas de ces folles et trop rares parties de casse-cerveau mais pousse le vice jusqu'à connaître le nom des créateurs, des principaux éditeurs, des illustrateurs, des jeux qui ont marqué leur époque, des différents mécanismes et de leurs titres phares, de leur appréciation dans la communauté des "gamers" etc.

3 commentaires:

Fabrice a dit…

La vache, c'est vrai que c'est beau.

Anonyme a dit…

^^
Moi je me suis remis à Hero Quest avec mes garçons... Nostalgie, quand tu nous tiens...

FreD

Bruno a dit…

Je suis assez partant pour une partie. Maryse aussi.
Quand peux-tu nous initier ?

Ludiquement

Bruno